De feu et de soufre

Nous quittons White Sulfur Springs pour nous diriger vers le grand Parc du Yellowstone. Nous profitons encore des routes non goudronnées pour rouler, seuls, dans les paysages incroyables du Montana. Les Rocheuses, de par leur étendue géographique, nous en offrent une grande variété. Les massifs, nombreux, sont séparés par de hauts-plateaux, dont l’altitude peut varier de 1.500 à 2.000 mètres. Ces régions subissent la rigueur d’un climat montagnard altéré par la sécheresse. Les arbres sont peu nombreux et s’accrochent aux cours d’eau qui ont parfois creusé d’énormes canyons. Nous nous régalons à parcourir ces grandes étendues qui nous offrent régulièrement des panoramas à couper le souffle! Ecoutant les conseils de quelques motards avisés, croisés sur notre chemin, nous décidons d’entrer dans le Yellowstone par le Nord-Est en empruntant le col de Beartooth (3.345 mètres tout de même!) et sa route éponyme, nous permettant ainsi de franchir le massif qui sépare le Montana du Wyoming. Nous entrons dans le Yellowstone, et nous avons très vite cette impression d’entrer dans un monde à part. Le parc fait plus de 9.000 km2 (plus grand que la Corse) et est situé sur une caldeira formée par une gigantesque explosion volcanique, il y a quelques centaines de milliers d’années. La croûte terrestre y est très fine, ce qui explique la présence de nombreux phénomènes géothermiques: geysers, fumerolles, concrétions calcaires… Dans le parc du Yellowstone, la terre respire, soupire, crache, bout, hoquète, sue. Nous avons la sensation d’assister ici au sommeil léger de la bête endormie près de laquelle, la vie animale et végétale, telle qu’elle pouvait être aux origines de notre monde, s’est trouvé un havre de paix. Bref, ce parc est vivant. Nous parcourons le parc pendant deux jours et demi et avons même la chance de pouvoir y camper (nous sommes en pleine saison touristique et c’est blindé, autant vous dire que c’était pas gagné). Nous profitons de la grande variété de paysages que nous offre le parc: plaines, rivières, lac, chutes, montagnes, canyons et forêts, et nous sommes comme deux enfants le soir de noël, face aux troupeaux de bisons et aux hardes de wapitis. La Yellowstone River Obsidian Cliff Le Mont Washburn Le Geyser de Norris Les concrétions calcaires à Mammoth La majestueuse porte d’entrée Nord-Ouest du Parc Des wapitis dans le village de Mammoth The Petrified Tree Le Grand Canyon du Yellowstone La bouche du dragon Le Lac Yellowstone et le bassin du West Thumb Geyser Le « Old Faithfull » Geyser Rencontre tardive en bord de route Un réveil sympathique en face de notre tente Le Lower Geyser Basin Nous sortons du Yellowstone et entrons directement dans le Grand Teton National Park, du nom du sommet qui culmine à 4.197 mètres. Ce parc fait partie avec le Yellowstone, du Greater Yellowstone Ecosystem, un écosystème protégé recouvrant plus de 72.000 km2 permettant aux animaux de vivre en liberté dans l’un des derniers écosystèmes tempérés intacts de la planète. Il nous fallait bien cette transition pour ne pas trop regarder en arrière et regretter notre court séjour au Yellowstone. A l’instar du Grand Teton National Park, des paysages magnifiques nous attendent encore!  Ici, nous semblons tout petit devant le massif du Teton Range. En effet la vallée qui s’étale à ses pieds se trouve 2.000 mètres plus bas! Nous sommes descendus un peu plus au sud, jusqu’à Salt Lake City afin de nous octroyer une journée « off », qui se traduit généralement par dormir dans un vrai lit, faire une lessive, écrire et poster un article, recharger le matos et se poser un peu afin de répondre à la question cruciale : « On part de quel côté maintenant? »

Bookmarquez le permalien.

4 Comments

  1. Jean Pierre (l'ex chef !!!)

    les photos sont toujours superbes on en prend plein les yeux .Mention spéciale pour les photos d’animaux !!! Continuez à nous faire réver !!!!

  2. AB je sais que tu lis ce blog ! Comment tu vas ?
    Bises a tous.

  3. plein les mirettes!! Superbes

  4. L’écriture se rafine. C’est beau à lire et à voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>