De l’Alberta au Montana

C’est avec regret que l’on quitte les parcs des rocheuses canadiennes, qui auront imprimé durablement en nous l’image d’une nature sauvage et majestueuse. Nous laissons nos chaussures de randonnée pour rechausser nos chaussures de moto (c’est une image, en réalité seules les chaussettes sont changées). D’autres cieux nous attendent, pleins de promesses, et c’est en longeant la rivière Columbia sur une route historique empruntée jadis par les pionniers que nous faisons route vers le sud.

Avant de faire une incursion dans les plaines, nous ne résistons pas à une dernière balade au pied des contreforts des rocheuses canadiennes.

Et soudainement, alors que les cimes enneigées et les forêts semblent encore être quelque part dans notre rétroviseur, les grandes plaines s’étalent devant nous, l’horizon s’éloigne et le ciel s’agrandit, s’agrandit.

Nous entrons dans le territoire des indiens Blackfoot, et en profitons pour visiter un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO : le Smashed Head-In Buffalo Jump (à vos souhaits). Utilisé par les « First Nations » pendant près de 6 000 ans, le lieux consiste en une cassure du terrain au début des plaines qui forme un aplomb rocheux de 20 à 25 mètres de haut. Autant dire que c’est un des terrains de chasse préférés du Blackfoot d’antan. Il s’agissait alors de diriger un troupeau de bisons lancé à pleine charge vers la falaise et le grand saut, puis de faire son marché en viande, os, et fourrures quelques 25 mètres plus bas. La technique est simple, la mise en oeuvre un peu moins. Quoiqu’il en soit, une grande partie de la subsistance, comme des croyances des Blackfoot s’articulait autour du massif Buffalo, auquel ils vouaient un véritable culte. Et bien que la mise à mort de quelques centaines de bête puisse paraître beaucoup à nos yeux, on est loin, très loin des tueries démesurées menées par l’homme blanc plus récemment, et qui a mené l’espèce au seuil de l’extinction. Lors de notre visite, pas de bisons à l’horizon, et pourtant on voit loin du haut de ce promontoire. Seuls les nuages et leur ombre parcourent la plaine, offrant un spectacle sans cesse renouvelé.

La silhouette des montagnes qui se dessine à une centaine de kilomètres au sud nous annonce déjà nos retrouvailles avec les rocheuses, américaines cette fois.

Le temps est venu de laisser le Canada derrière nous pour passer notre première frontière à moto. Nous entrons aux USA !

Sitôt en territoire américain, nous retrouvons les Rocheuses en entrant au Glacier National Park que nous traversons en empruntant la spectaculaire « go-to-the-sun » highway.

Au sortir du Glacier National Park, nous abordons un pays de ranch et de cow-boys, qui nous réserve des paysages variés et quelques surprises.

Quelques kilomètres après être sortis des routes bitumées pour nous immerger un peu plus dans les collines du Montana, Christophe connaît sa première chute du voyage, sans gravité.

Après une longue et chaude journée sur la route, nous faisons halte à White Sulphur Springs, petite bourgade perdue sur un plateau au milieu du Montana. Ce qui aurait pu être une étape anodine se transforme en une immersion dans la culture de l’Ouest à la faveur du festival de musique country de la ville. Ambiance !

Après une soirée haute en couleurs, nous mettons le cap sur le célèbre Yellowstone National Park. A suivre bientôt sur vos écrans !

 

 

Bookmarquez le permalien.

5 Comments

  1. peut être vous pourriez vous natter les moustaches comme là-bas!!
    Sur qu’au retour vous passeriez pas inaperçus…
    Chiche?

  2. Ils se gavent le kiki les baroudeurs!! la bise

  3. Merci à tous les deux pour le partage de votre long voyage.
    C’est tout simplement magnifique..Les images et les textes sont à la hauteur ! Bravo.. et je vais friser l’addiction, c’est sur .

    Des bises
    Martine

  4. et nous on est la… comme des cons.
    et la bas? ça se gave!
    des bises les potos!

  5. magnifiques portraits! des bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>